Envie d’investir? Optez pour l’ immobilier

Avec le développement économique que connait le Canada depuis les deux dernières décennies, plusieurs personnes ont vu leur situation économique et sociale s’améliorer de façon très importante. logo 1Que ce soit dans le cadre d’une promotion dans un plan de carrière pour les cadres ou le développement de leur entreprise pour le cas des entrepreneurs, cette réussite professionnelle s’accompagne par des revenus conséquents que toute personne avisée va chercher à investir pour en tirer les meilleurs profits.

Plusieurs options sont alors disponibles pour faire fructifier son argent : certains vont choisir d’investir sur les marchés financiers, d’autres vont opter pour les plans d’épargne mais les Québecois sont de plus en plus encouragés, et à juste titre, d’investir dans l’immobilier.

Les raisons sont simples : au cours de la dernière décennie, les propriétés immobilières au Canada ont pris beaucoup de valeur. Acheter une maison est considéré par beaucoup comme une épargne à long terme. Le propriétaire s’assure, quand il procède à l’achat, de bâtir un capital appréciable qu’il va pouvoir récupérer plus tard, lorsqu’il aura l’envie ou le besoin de vendre.

logo 4Au Québec, le prix médian des unifamiliales est passé de 110 000 $ en 2002 à 209 500 $ en 2010 soit presque le double en huit ans. Cette croissance de près de 8 % par année n’est pas terminée si l’on prend en considération l’évolution des facteurs qui affecte le marché de l’immobilier:

Qu’est-ce qui influence le marché de l’immobilier résidentiel au Canada?

Il en existe plusieurs et ils varient selon les différentes régions mais les principaux sont au nombre de quatre :

La croissance de la population

De manière générale, la vigueur du marché immobilier résidentiel est étroitement liée à la croissance démographique. Le Canada est encore plus concerné. Le nombre croissant d’immigrants qui arrivent chaque année conjugué à l’accroissement naturel de la population, entraine une demande de logements de plus en plus importante.

Les tendances sociodémographiques.

11934983_10153497788221397_5160369344836560714_nLa composition du tissu social canadien est en pleine mutation. La taille du ménage dit classique a changé. De plus en plus de personnes veulent s’installer seules, d’autres constituent ce qu’on appelle désormais les familles recomposées changent pour une habitation qui va permettre d’accueillir des familles plus grandes. Le fait est que tout ceci implique une demande croissante sur les logements, qui trouvent très vite preneur, le marché est donc en constante évolution.

Les taux d’intérêt

Tout courtier immobilier le confirmera, lorsqu’ils sont bas, les taux d’intérêt diminuent de façon importante les coûts de financement. Les particuliers sont alors encouragés à devenir propriétaires, à acquérir une deuxième résidence ou à rénover.

La hausse des revenus

Cette donnée est à la fois un facteur qui pousse à l’achat et un facteur qui stimule le marché. logo 2L’augmentation des revenus et donc par conséquence du pouvoir d’achat va permettre au consommateur d’investir de plus en plus dans le secteur. Les biens vont alors trouver preneurs, les propriétés prendre de la valeur, ce qui va causer la régulation du marché et sa croissance.

Si vous souhaitez vendre ou acheter une propriété contacter Marc au (514) 316-9186!

Équipe Marc Pouliot

Pin It on Pinterest

Share This