Conflits de voisinage : comment gérer ?

Si le monde était parfait, la bonne entente devrait régner entre voisins. La vie étant ce qu’elle est, ce schéma théorique correspond à un idéal qui n’est pas toujours réalisable. A défaut d’avoir des relations cordiales, les voisins devraient cependant pouvoir les dépasser et vivre en bonne intelligence. Toute la question est : Comment ?

logo 1Un voisinage sans conflits, gage de sérénité

Les conflits entre voisins surviennent bien souvent à cause de petits riens. En effet, les problèmes de proximité surviennent assez souvent pour des raisons plus ou moins fondées. Il se peut la cause provienne des vocalises discordantes de l’enfant de votre voisin à des heures indues toutes les nuits. Il se peut également que les sujets de discorde soient plus sérieux. Il se pourrait par exemple que votre voisin ne se gêne pas pour jeter ses ordures ménagères dans votre jardin.

Quel que soit pourtant le motif et le bien fondé de vos griefs, il ne faudrait surtout pas que vous réagissiez sous l’emprise de la colère. Votre comportement vis-à-vis de votre voisin devrait être dicté par un esprit de conciliation et de souplesse, afin de préserver autant que faire se peut des relations de bon voisinage.

Communiquer et informer des problèmes

logo 3Il vous faut au départ adopter une attitude positive pleine de compréhension. En effet les problèmes peuvent être discutés sans éclats de voix, tout en affichant une calme détermination. Il se peut en effet que votre voisin ne soit même pas conscient que lui ou ses proches soient pour vous une source d’ennuis. Une franche discussion avec votre voisin pourrait ainsi dissiper tout malentendu. Même si vous n’êtes pas un as de la communication, vous pouvez très bien aborder la conversation avec votre voisin sur un ton conciliant afin de lui faire prendre conscience que ces agissements ont un impact négatif sur votre vie personnelle.

Résoudre les problèmes et faire des compromis

Même si votre vœu le plus cher est de ne plus entendre les braillements de la fille de votre voisin, vous ne pouvez quand même pas vous attendre à ce que ce dernier installe, à votre demande, un studio d’enregistrement insonoriser pour vos beaux yeux. Pour faire en sorte que la diva en herbe mette une sourdine à ses velléités de concertiste, il va falloir user de beaucoup de diplomatie pour faire comprendre à son père que sa fille adorée vous empêche de dormir la nuit et que votre travail et votre santé s’en ressentent. logo 1Plutôt que de lui faire des reproches, essayez de trouver un terrain d’entente sur les heures où sa fille s’entraîne à assouplir ses cordes vocales. Si le courant passe, il y a de fortes chances que le bon père de famille persuade son enfant de faire des efforts pour choisir des heures plus décentes pour s’adonner à sa passion.

Solutions en cas de refus de coopérer

La plupart du temps, la communication fait des miracles, mais il se peut que votre voisin ne veuille rien entendre. Il vous faudra alors adopter des solutions plus radicales, même si ces dernières ne peuvent que faire empirer vos relations avec votre voisin. Après avoir recueilli des preuves irréfutables des motifs de votre doléance, allez solliciter la médiation de la mairie, pour qu’elle intercède pour vous. Ce n’est que lorsque votre voisin considère que votre plainte est nulle et non avenue que vous allez en référer à des instances supérieures, quitte à aller jusqu’au procès.

Si vous souhaitez vendre ou acheter une propriété contacter Marc au (514) 316-9186!

Pin It on Pinterest

Share This