Les étapes d’une acquisition de propriété

logo 4L’achat d’une propriété n’est jamais de tout repos. En effet, il existe certaines étapes à respecter pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions.

L’acquisition en état de projet

Comme le dit l’adage, tout commence par un rêve, celui de devenir propriétaire. Et ce rêve devient alors un projet lorsque l’on y apporte des éléments qui peuvent laisser supposer la possibilité de le réaliser. Dès lors, il est important de bien cerner les besoins : en matière d’immobilier, il s’agira alors de déterminer la nature et la taille du projet. Par exemple, il sera important de déterminer si le bien immobilier à acquérir sera une maison ou bien un appartement, mais aussi quelle sera sa superficie approximative, en fonction des préférences de l’acheteur mais aussi du budget disponible. Il sera également important de choisir entre un bien immobilier neuf, acheté sur plans ou encore un bien immobilier usagé.

La recherche d’une propriété

L’étape suivante consiste à faire une recherche de propriété. Ici, plusieurs paramètres seront à prendre en compte : l’emplacement de la propriété, la réputation du promoteur ou du vendeur, etc. logo2Le plus souvent, cette étape est facilitée par l’intervention d’un courtier professionnel qui est l’allié idéal pour trouver les maisons adéquates dans les plus brefs délais, de plus il connaît bien le marché et il a déjà un vivier propriétés à proposer. Une fois que le futur propriétaire a fait son choix, il signe un document avec le vendeur tout en étant assisté par son courtier : c’est la promesse d’achat. Cette promesse de vente stipule que l’acquéreur en question s’engage à acheter la propriété dans un délai donné, moyennant un certain prix. Il est important de bien vérifier que cette promesse d’achat contient une clause suspensive, comme par exemple concernant l’obtention d’un prêt immobilier ainsi que l’inspection en bâtiment. Dans ce cas-là, il pourra se désengager de l’acquisition dans le cas s’il ne parvient pas à trouver un financement.

La recherche du prêt immobilier

Peu de ménages ont la possibilité de financier l’acquisition d’une propriété par leurs propres moyens. Heureusement, les établissements de crédit spécialisés et les banques leur proposent d’emprunter afin de mener leur projet à terme. Beaucoup de banques acceptent de financer un projet immobilier, mais la différence se situe souvent au niveau des conditions de prêt. En effet, les taux d’intérêt peuvent être plus intéressants chez une banque et moins chez une autre et vice-versa, et il en est de même pour les différentes clauses comme celles concernant les pénalités de remboursement anticipé, etc. logIci, il peut être très intéressant de faire appel à un courtier hypothécaire. En effet, cet intermédiaire est l’homme de la situation dans la mesure où il connaît bien le domaine des prêts hypothécaire, mais aussi parce qu’il entretient de bonnes relations avec les banques à force de collaborer avec eux et de leur ramener des clients. Pour toutes ces raisons, le courtier en prêt immobilier dispose de tous les atouts nécessaires pour mener à bien une négociation avec les banques.

La signature de l’acte de vente

C’est la dernière étape de l’acquisition de propriété. L’acte de vente devra alors être rédigé par un notaire puis signé par l’acheteur pour qu’il devient officiellement propriétaire en présence du vendeur. Quelques jours après cette signature, ce dernier se verra remettre le titre de propriété à l’acquéreur afin de marquer officiellement qu’il devient propriétaire du bien immobilier.

Pour l’achat ou la vente d’une propriété contacter Marc au (514) 316-9186!

Pin It on Pinterest

Share This