Comment bien choisir sa résidence secondaire

logo2S’il y a un marché qui ne cesse de se développer de plus en plus ces derniers temps, c’est bien celui des résidences secondaires. Limité autrefois à une certaine classe sociale aisée, actuellement ce marché se démocratise de plus en plus et s’ouvre à une clientèle plus large et surtout plus jeune.
Qu’il s’agisse de trouver une maison pour passer les vacances dans la forêt ou en bord de mer ou d’une propriété pour partir à la retraite et vivre loin du milieu urbain, plus proche de la nature, l’achat d’une résidence secondaire exige autant de précautions que l’achat d’une propriété en milieu urbain.

Donc avant d’acheter, votre courtier immobilier vous conseille de faire la démarche suivante : définissez vos envies et besoins, étudiez l’environnement, les services et la qualité du logement désiré et enfin, consultez et fixez votre budget ainsi que vos sources de financement.

Première étape : définir ses besoins

logo4Les besoins pour une maison secondaire sont généralement bien différents de ceux qu’on se fixe pour une première maison. Afin de faire un choix éclairé, il est donc pertinent de répondre aux questions suivantes :

– Est-ce que vous préférez plutôt une maison près de la mer ou une maison à la montagne?
-Est-ce que vous pensez recevoir votre large famille et amis dans cette maison ou pas?
-Devrait-elle être assez proche de votre résidence principale ou bien la question de la distance n’est pas importante?
-Désirez-vous qu’elle reste disponible pour l’utiliser à longueur d’année ou bien envisagez-vous de la louer de temps en temps?
-Envisagez-vous d’emménager dans cette maison lors de votre retraite ?

Deuxième étape : trouvez le lieu idéal

Plus vos réponses aux questions précédentes vont être précises, plus votre courtier immobilier arrivera à cerner votre besoin et vous présentera les maisons qui correspondent le plus à vos attentes.

loUne maison secondaire est également un investissement, elle doit pouvoir être revendable facilement si un jour vous le décidez. Pour cela, l’accessibilité et l’environnement de la demeure sont aussi importants que le bien lui-même. En effet, si vous voulez jouir de votre maison à chaque week-end, il serait judicieux de la choisir dans un coin qui ne soit pas éloigné de votre première habitation. Ainsi, vous ne passerez pas votre week-end dans les transports. En général, il faut rechercher une maison confortable, située dans un endroit où vous pourrez profiter de la nature et vous adonner à vos sports et loisirs favoris, tant l’hiver que l’été.

Si le lieu en question va accueillir des personnes âgées ou à mobilité réduite, il faut également que l’accès puisse être facile à pied. Une maison située au bord d’un joli lac mais où il faudra faire 1h de marche à pied pour y accéder n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous.

Troisième étape : faites vos comptes

logo 1Si vous n’avez pas un budget fixe à allouer à l’achat de la deuxième demeure, votre courtier immobilier ne manquera pas de vous rappeler qu’un bien supplémentaire implique aussi des frais fixes substantiels en plus : assurances, taxes, chauffage, téléphone, électricité, eau, entretien sans oublier l’investissement lui-même.

Il faut donc s’assurer que le montant consacré à l’achat du bien soit compatible avec votre budget surtout si vous comptez mettre la maison en location une partie de l’année. En effet les maisons louées nécessitent plus de frais de maintenance et de rénovation que les maisons qui sont fermées et n’accueillent des visiteurs qu’une partie de l’année.

Pour l’achat ou la vente d’une propriété contacter Marc au (514) 316-9186!

Pin It on Pinterest

Share This