Baisse des ventes immobilières et des mauvaises créances en Janvier

Selon les publications récentes de JLR, on constate une baisse des ventes immobilières au niveau des copropriétés pour ce mois de Janvier 2015 pour la région du Québec. En effet, cette baisse peut être considérée comme la suite des baisses connues en 2014, et peuvent justifier les prévisions de ralentissement du secteur immobilier résidentiel pour 2015. Mais il y a également une baisse du nombre des préavis d’exercice et des délaissements pour ce premier mois de 2015 dans cette région, un bon signe pour les mois à venir.

Un ralentissement des ventes immobilières

Du côté des ventes immobilières, la situation est assez stable, mais on constate néanmoins une baisse des ventes dans la région du Québec. En effet, par rapport aux ventes de l’année dernière à la même période, le nombre de copropriétés vendues a chuté de 13,5%, tandis que celui des unifamiliales a baissé de 3,7%. Le seul bilan positif a été celui des 2 à 5 logements, qui connaît une hausse de 3 %. La raison de cette hausse des ventes de plex est surement la baisse des prix, car on constate des prix moyens de 313 000 dollars, soit 5,8 % de moins que le prix de l’année dernière.

Selon l’analyse de JLR, ces chiffres ne sont pas alarmants, ils sont même plutôt encourageants, d’autant plus que les taux hypothécaires ont baissé de 0,15 % en moyenne. Cette baisse atténue déjà les inquiétudes des propriétaires et, pourrait même être incitative pour les nouveaux acheteurs de maisons.

Ci-dessous le tableau résumant le bilan des ventes immobilières résidentielles de Janvier 2015

Statistiques ventes par type de maison au Québec - Janvier 2015

Statistiques ventes par type de maison au Québec – Janvier 2015

Source: JLR

 Moins de préavis et de délaissements pour 2015?

Du côté des mauvaises créances, il y a une amélioration notable pour ce qui est du nombre des délaissements et préavis d’exercice. En effet, ces derniers ont chuté de près de 5% pour les préavis et et 15% pour les délaissements. l s’agit d’une bonne nouvelle parce qu’il n’y avait plus eu de recul des chiffres depuis quelques mois. En effet, il apparaît que l’année 2014 a été une année difficile économiquement, ce qui s’est traduit par une hausse des délaissements.

Selon JLR, il faudra surveiller les prochains mois pour déterminer s’il s’agit d’une tendance ou simplement d’une baisse ponctuelle.

Source: JLR

Pin It on Pinterest

Share This