La copropriété, qu’est-ce que c’est, et est-ce pour moi?

Lorsque vient le moment d’acheter votre maison, plusieurs options s’offrent à vous: vous avez le choix entre une propriété personnelle ou une copropriété.

La copropriété est un choix populaire auprès des Québécois, car il s’agit d’une option de logement relativement simple. Selon les dernières études, dans certaines parties du pays, un nouveau logement sur trois est un logement en copropriété. La pénurie de logements en est une principale raison mais pas uniquement, c’est aussi une question de choix fait par les Québécois.

Mais d’abord il faut distinguer les deux types de copropriété disponibles sur le marché canadien : la copropriété divise et la copropriété indivise.

Dans le cas de la copropriété divise, l’acheteur est seul propriétaire de son appartement. Il a parfaitement le droit de le louer, le vendre ou le donner à n’importe quelle autre personne. Cependant, il est obligé de partager avec les autres copropriétaires la propriété des espaces communs qui sont généralement le terrain, le hall d’accueil, le parking, les ascenseurs, etc.

Dans le cas de la copropriété indivise; tous les acheteurs ont en commun leurs hypothèques, leurs droits et leurs obligations.

Les modèles de copropriétés au Canada

Il y a plusieurs types de copropriétés; il en existe de toutes les tailles, avec diverses caractéristiques et à plusieurs gammes de prix:

• Des immeubles de grande ou de faible hauteur
• Des maisons en rangée
• Des duplex ou des triplex
• Des copropriétés mixtes avec partie résidentielle et une autre partie commerciale

Les règles de copropriété
Ce qu’il faut savoir c’est que chaque copropriété possède son propre règlement. Ce dernier peut être très strict ou souple selon les cas et selon le règlement établi par l’association des copropriétaires. Ce règlement est nécessaire afin de garantir un bon fonctionnement et une maintenance adéquate de la copropriété. Il stipule également de façon claire les droits et obligations des divers propriétaires.
Ce règlement peut toucher plusieurs facteurs notamment : le bruit, les horaires pour l’utilisation des commodités communes (piscine, salle de sport, terrain de jeu, sauna, etc.), la présence ou non d’animaux dans la copropriété. Cela peut même aller jusqu’à fixer le nombre maximum d’habitant par appartement.

Le syndicat de copropriété est généralement élu par les copropriétaires pour une période de temps donnée. Il va s’occuper pour le compte de la totalité des bénéficiaires de la gestion de l’immeuble. Cette gestion englobe l’entretien des espaces communs (nettoyage, gardiennage) qui peut se faire avec l’embauche d’employés permanents ou par le recours à des entreprises externes. Plus la copropriété va avoir d’espaces communs et de services à proposer, plus les charges de copropriété vont être élevées pour couvrir leur financement et leur entretien. Ces frais doivent être payés par tous, qu’ils utilisent ces installation ou pas.

Obtenir des conseils
Votre courtier immobilier est le mieux adapter à vous apporter tous les conseils afin de choisir la copropriété qui vous arrange. N’hésitez pas à lui parler de vos besoins, pour qu’il cherche pour vous un bien adéquat à votre situation propre. Il saura également bien vous expliquer la différence entre les différents types de copropriétés ainsi que les avantages et les obligations de chaque option.

Équipe Marc Pouliot

Pin It on Pinterest

Share This